13.4 C
Paris
jeudi 26 mai 2222

Buy now

spot_img

Les constructions du futur.

Les constructions du futur passeront par l’IA (intelligence artificielle). Les chantiers de construction ressemblent à de vastes ensembles de personnes et de pièces qui doivent fusionner au bon moment.

En amont, la recherche et l’analyse d’un futur chantier de construction. La faisabilité et le potentiel d’un projet, comme présente parmi ses outils, Enovast.com.

Lire aussi l’article: La technologie pour assurer l’avenir de l’immobilier

L’ingénierie et la construction à petite ou grande échelle comportent une variété de problématiques importantes et difficiles à résoudre. Que se soit :

  • les paramètres financiers,
  • les moyens techniques ou technologiques,
  • l’approvisionnement et la gestion du chantier,
  • la gestion du personnel,
  • la sécurité, du chantier ou des ouvriers,
  • les assurances…

Les constructions du futur pourront-elles s’adapter à la technologie?

En effet, l’IA pourrait apporter des avantages majeurs tout au long de la chaîne de fabrication et d’approvisionnement. Notamment auprès des fabricants de matériaux, des architectes, des constructeurs et à tous les autres métiers dérivés.

Bien que l’adoption de l’IA dans la construction reste faible, des signes de changements pointent. alors que toute  une floppée de start-up cherchent à secouer l’industrie.

Mais l’ensemble des problèmes qui peuvent être résolus demeure actuellement limité par le besoin d’énormes quantités de données annotées. De sorte que la recherche sur l’IA indépendante du domaine a tendance à se concentrer sur des sujets où les méthodes connues réussiront. En fait, les solutions peuvent être guidées par des classifications soigneusement conçues et des mesures solides pour vérifier le succès.

L’ingénierie et les constructions du futur face à la gestion des risques.

L’IA pourrait avoir un impact significatif sur la gestion des risques dans l’ingénierie et la construction.

D’après l’enquête du cabinet McKinsey ; la mauvaise gestion fait perdre à l’industrie de la construction 1,6 Md$.

À mesure que les projets prennent de l’ampleur, les erreurs et les retards deviennent plus coûteux. McKinsey estime que la mauvaise gestion sur place, coûte à l’industrie de la construction, 1,6 milliard de dollars par an.

D’autre part, Roy Danon, fondateur et PDG de la start-up anglo-israélienne Buildots déclare :

Il n’y a aucun moyen pour un humain de contrôler cette quantité de détails.

Buildots développe un système de reconnaissance d’image qui surveille chaque détail d’un projet de construction en cours et signale automatiquement les retards ou les erreurs. La construction est essentiellement une sorte de fabrication, dit Danon. Si les usines high-tech utilisent désormais l’IA pour gérer leurs processus, pourquoi pas les chantiers?

L’IA commence à changer divers aspects de la construction, de la conception aux pelleteuses autonomes.

Lorsque les gestionnaires visitent un site une ou deux fois par semaine, la caméra sur leur tête capture des séquences vidéo de l’ensemble du projet. Ensuite, téléchargées sur un logiciel de reconnaissance d’image, comparent l’état de plusieurs milliers d’objets sur le site, tels que les prises électriques et les accessoires de salle de bain. – avec une réplique numérique du bâtiment.

Améliorer la sécurité des constructions du futur par IA.

L’utilisation d’outils autonomes pourrait améliorer la sécurité des travailleurs et les normes de qualité en identifiant les lacunes plus tôt dans le cycle de travail.

L’industrie de la construction a toujours représenté l’un des sites de travail le plus dangereux au monde. De plus, d’innombrables blessures surviennent quotidiennement sur de nombreux chantiers à travers le monde. La technologie devrait changer cela.

Prenons le cas des caméras intelligentes et des logiciels puissants qui se combinent pour créer des images en temps réel. Permettant aux travailleurs et aux gestionnaires de site d’être informés de tout danger détecté dans les environs. Des dispositifs de système de positionnement global (GPS) sont utilisés pour suivre la localisation des dangers et des travailleurs.

L’intelligence artificielle analyse le comportement des travailleurs.

Selon l’Académie chinoise des sciences, l’intelligence artificielle est utilisée pour surveiller le comportement des ouvriers sur les chantiers des constructions du futur à travers la Chine.

Enfin, bien que les constructions du futur utiliseront les nouvelles technologies à 80%, la main-d’œuvre subsistera encore longtemps.

Related Articles

- Advertisement -spot_img

Derniers Articles