13.4 C
Paris
jeudi 26 mai 2222

Buy now

spot_img

Etapes finales du processus de construction du promoteur immobilier

Les étapes finales du processus de construction du promoteur immobilier dépendent de plusieurs décisions.

Suite du dernier article parut sur Enovast.com : Les étapes de développement du promoteur immobilier.

Le projet ayant bien démarré dans le processus d’admissibilité et d’approbation, le promoteur immobilier aura alors, une idée globale du projet. Pour compléter les étapes finales du processus de construction, le promoteur devra se faire un aperçu assez précis du coût et du calendrier nécessaire pour construire le bâtiment avec succès.

Finaliser le budget, fait partie des étapes finales du processus de construction.

La création d’un budget final prend en compte des facteurs tels que: Le permis, la préparation du chantier,  les assurances et enfin les coûts de construction (durs et mous). Avant de concrétiser, privilégier l’anticipation de chaque poste.

Méthode du budget du promoteur immobilier.

Cette méthode est basée sur un prix de vente estimé d’un futur projet et la maîtrise des coûts de construction. Notamment, à partir de ce prix, l’expert déduira les différents coûts (coût de construction, frais financiers, honoraires, profit) pour déterminer la valeur actuelle du terrain ou du bâtiment.

La valeur estimée à la fin du programme de développement doit respecter plusieurs critères.

En tout premier lieu, s’aligner sur le prix des constructions similaires de la propriété projetée. D’autre part, faire une analyse de l’offre et de la demande au moment de la future transaction. Et enfin, étudier la tendance prévisible à court terme. En règle générale, la méthode du budget du développeur permet une marge de compensation du risque ou un objectif de profit pour l’investisseur.

Délivrance de permis de construire et approbation des autorités compétentes.

Après examen jugés conformes aux codes de la ville, la municipalité délivre les permis de construire. Une fois obtenus, ces permis donnent au promoteur l’autorisation de commencer les travaux de construction.

Coordination générale de la construction.

En fait, l’aspect construction du projet tourne autour de la gestion et de la coordination de l’étape de construction. Notamment par la collaboration avec les entrepreneurs généraux et les sous-traitants. La coordination globale de la construction passe par : des appels et rapports de construction hebdomadaires. Et aussi par le traitement des demandes d’information des entrepreneurs et des architectes

Réunion de pré-construction

Pour commencer, il est important que le promoteur, l’entrepreneur général, les sous-traitants, les architectes et les autres parties concernées se concertent.

Organisation des réunions :

  • Distribuer les rôles et responsabilités appropriés,
  • Fixer les besoins et les exigences spécifiques du projet,
  • Préciser les conventions de qualité,
  • Prédéfinir des mesures de résolution de problèmes,
  • Établir un agenda pour les réunions de projet,

Mobilisation des entrepreneurs généraux.

En premier lieu, il faudra mobiliser les équipes sur le site pour commencer la construction proprement dite du projet.

Deuxièmement, organiser et planifier la réception des entrepreneurs, de l’équipement et des matériaux sur le chantier.

Terrassement

Les travaux de terrassement représentent l’étape préliminaire pour l’édification du bâtiment. C’est à ce stade que le terrain réel sur lequel le nouveau développement sera installé commence à prendre forme. Des travaux d’excavation et de remblayage du sol jusqu’à la profondeur requise sont nécessaires pour la construction des fondations et des tranchées.

Fondation

Après avoir terminé les travaux de terrassement, le processus de construction peut passer à la mise en place des fondations du bâtiment.

La première étape consiste à poser les fondations en creusant des tranchées pour installer les semelles du bâtiment. De toute évidence cette phase cruciale va assurer une base stable qui soutiendra les futurs murs de fondation porteurs.

À partir de là, les ouvriers procéderont à la pose des coffrages, la pose des barres d’armature et le coulage des fondations du bâtiment. La fondation est conçue pour soutenir toute la structure.

Construction du bâtiment.

La construction du bâtiment est le moment où le projet envisagé commence à prendre forme. Ensuite viennent les travaux de maçonnerie, cadres, murs, toits et tous les composants majeurs de la construction d’un développement immobilier commercial.

Travaux intérieurs.

Les travaux intérieurs impliquent de nombreux détails que les clients et les occupants verront et traiteront quotidiennement. Le travail intérieur est ce qui fait passer le bâtiment d’une coquille nue à un développement habitable.

Inspections.

À la fin de chaque projet, des inspections doivent avoir lieu pour s’assurer que les principaux éléments respectent tous les codes et ordonnances municipaux. Alors que des inspections périodiques ont lieu pendant la phase de construction, des inspections finales doivent être effectuées pour s’assurer de la sécurité des bâtiments avant l’occupation.

Certificat d’occupation

Une fois que le projet satisfait à toutes les inspections, codes et ordonnances finales, l’agence municipale appropriée émettra un certificat d’occupation pour la propriété.

L’émission certifie que la propriété peut être occupée par l’utilisateur proposé, ou le type d’utilisateur, et que le bâtiment est conforme aux plans et devis initialement soumis et approuvés.

L’étape finale du processus de construction du promoteur immobilier c’est l’installation des locataires.

Enfin, l’étape finale du processus de construction pour le promoteur immobilier, l’emménagement des locataires.

Le projet passe officiellement de la conceptualisation à la construction via la remise des clés.

Related Articles

- Advertisement -spot_img

Derniers Articles