-2.6 C
Paris
jeudi 9 février 2323

Buy now

spot_img

Les bases de données immobilières. 2ème partie

Bases de données immobilières.

Les bases de données immobilières permettent aux agents immobiliers, aux acheteurs et aux investisseurs de comprendre le comportement des acheteurs. En l’occurrence, de décrire les tendances en matière d’investissement et les développements du secteur. Tout se qui caractérise les transactions qui se déroulent dans un contexte immobilier.

Suite de l’article: A quoi et à qui servent les données immobilières (data)?

Voici les composants d’une base de données du marché immobilier:

Prix ​​au mètre carré :

Le prix par mètre carré, qui comprend les développements, représente un chiffre qui peut varier en fonction de:

      • l’emplacement,
      • des améliorations,
      • des mises à jour
      • de la taille des lots.

Il ne fournit pas toujours une indication fixe et précise de la valeur, mais peut vous donner un aperçu «moyen». Ce coût moyen par m2 se calcule en ajoutant le coût du m2 de chaque maison vendue – dans une zone donnée -, puis en le divisant par le nombre de maisons vendues. Ce coût est variable si il s’agit d’un appartement ou d’une maison.

Bases de données démographiques immobilières :

Base de données d'annonces immobilières

Les données démographiques immobilières se concentrent principalement sur les caractéristiques du vendeur et la zone dans laquelle le bien est situé.

Les attributs des données démographiques peuvent aider à déterminer si une zone est considérée comme riche ou non. Par exemple, un taux élevé de criminalité et de chômage aura une incidence sur les prix des logements dans cette région. De même, si les résidents d’une zone se situent dans une tranche d’imposition plus élevée, il est probable que les propriétés de cette zone coûtent plus cher.

Les attributs des bases données démographiques immobilières.

  • Revenu médian de la zone – Informations sur les revenus moyens des habitants de la zone.
  • Le taux de chômage dans la région – Le pourcentage de la population de la région qui n’a pas d’emploi stable.
  • Taux de criminalité dans la région – Statistiques sur toutes sortes de crimes qui peuvent ou non se produire dans la région et dans les zones voisines.
  • Niveau d’éducation – Le niveau moyen d’éducation atteint par ceux qui vivent dans la région.

Les données immobilières sur l’âge de la population, indispensables lors du démarrage d’une nouvelle entreprise.

  • L’âge médian des habitants – Les données immobilières concernant l’âge des habitants sont utiles lors du démarrage d’une nouvelle entreprise ou de la recherche d’un logement. Une famille avec de jeunes enfants ne voudra pas vivre dans une communauté destinée aux personnes âgées. En outre, une entreprise qui cherche à démarrer une garderie recherchera également une zone plus appropriée sur le plan démographique.
  • Taille et densité de la population dans les environs de la propriété – La taille de la population de la région a une incidence avant un achat. Une nouvelle entreprise ne voudra pas se situer dans une zone isolée. Par ailleurs, une famille à la recherche du style de vie de banlieue ne voudra probablement pas choisir une ville très peuplée.
  • Mobilité dans l’immeuble – La mobilité dans l’immeuble fait référence aux locataires qui évoluent dans un immeuble vers des appartements plus hauts et donc plus recherchés.
  • Commodités locales – Le nombre de cafés, restaurants et supermarchés dans un petit rayon de la propriété, les services qu’ils fournissent déterminant pour l’achat d’une propriété. Les avis des clients et les prix de ces équipements sont également des bases importantes pour les décisions immobilières privées et commerciales.

Les données ne sont utiles qu’exactes!

Comme nous l’avons vu, les données immobilières peuvent donner toute une gamme d’informations. Bien entendu, les données ont une utilité qu’exactes. Pour garantir l’exactitude, comprennons d’abord les méthodes utilisées par les fournisseurs de données immobilières pour recueillir les faits et les chiffres.

Quelles sont les sources et les méthodes de collecte des données immobilières?

Les données immobilières sont collectées à partir de registres publics et commerciaux. Notamment, via les sites Web ou les archives des municipalités, des notaires, des agents immobiliers et des courtiers.

Néanmoins, une grande partie des données immobilières se trouve dans des fichiers papier non numériques. Ce qui réduit la quantité d’ensembles de données accessibles au public à des fins de transaction.

Consulter plusieurs sources pour avoir une base de données immobilière fiable

Lorsqu’un fournisseur compare des informations provenant de plusieurs sources, il pourra repérer les lacunes, les doublons et les anomalies qu’il ne verrait pas s’il s’appuyait sur une seule source de données. Dans un secteur comme celui de l’immobilier, le marché change régulièrement car les propriétés sont achetées et vendues chaque jour.

Quels sont les cas d’utilisation des données immobilières?

Comme nous l’avons vu, les données immobilières révèlent les meilleurs atouts, que vous achetiez, vendiez ou investissiez dans une propriété et un terrain. C’est un type de données particulièrement polyvalent.

Analyses prédictives

Dans l’immobilier, les entreprises peuvent analyser l’état total du bâtiment. En décrivant, son âge, sa solidité, toutes les reconstructions effectuées auparavant et des informations sur le propriétaire actuel pour obtenir une estimation correcte de la propriété.

Stratégies personnalisées

En utilisant les données immobilières, les compagnies d’assurance immobilière savent à l’avance de quel type d’assurance les gens ont besoin dans leur région. Ce qui leur permet de créer des plans personnalisés pour chaque région.

Mis à part ces cas d’utilisation, les données immobilières, comme tous les types de données, présentent leurs propres défis.

Quels sont les enjeux des données immobilières?

Toutefois, les fournisseurs immobiliers se sentent confrontés à quelques défis en termes de collecte, d’utilisation et de garantie de la qualité des données.

D’autant plus, que la plupart des données immobilières proviennent de listing et d’autres sources tierces. Il existe tout de même un risque de manque de normalisation.

Comment les données immobilières s’évalues?

Les fournisseurs de données immobilières fournissent des données par le biais de progiciels ou de téléchargements en masse. De plus, il existe des abonnements ou des forfaits payants. Les données immobilières agrégées, nettoyées et polies restent largement disponibles.

Conclusion

Les données immobilières comprennent la collecte de données hypothécaires, de consommation et commerciales spécialisées. En utilisant les données immobilières, les développeurs peuvent mieux évaluer les projets potentiels. Les agents servent les clients plus efficacement et offrent une expérience sans encombrement ni redondance.

Enfin, les données peuvent non seulement rendre le processus plus fluide, mais également augmenter les bénéfices immobiliers. Et de ce fait, réduire les coûts de développement.

Related Articles

- Advertisement -spot_img

Derniers Articles